Archive

Archives pour la catégorie ‘Informatique’

Le Zennio Z41 disponible à la vente

Bonjour à tous. Les z41 sont disponibles à la vente. Il est au prix de… (ouch) 490 Euros HT dans les 3 versions de coloris (Blanc, Anthracite, Argent) ! La programmation se fait obligatoirement avec ETS4.

Comparé au z38i qui est entre 220 et 226 E, il y a 1 sacré différence de tarif.

La notion de différence est visible immédiatement sur 3 points : un connecteur RJ45 (permettant la mise à jour du firmware) et un autre USB et une pile bouton (LR44) pour le maintien de la date et heure.

Attention, l’alimentation est externe : de 12, 24 ou 29VDC qui fournit au minimum 150mA. L’alimentation KNX et externe se trouveront opto-isolées, pour éviter de possibles interférences avec le BUS KNX. Coté utilisation, on a toujours les écrans d’accueil 1 et 2 et le Menu, on remarque quelques changement (une icône Thèmes mettant à dispo 8 thèmes, 2 climat, 1 configuration pour le réglage de l heure, de la date et du contraste).

Voila pour les premières infos, je ne suis pas allé dans le détail.

 

Toutes les informations :

Programme d’application ETS (Spanish, English)
Utilitaire
Important :Actualiser ETS4 avec la dernière version disponible pour éviter les erreurs pendant son utilisation.
Categories: Domotique, Matériel Tags: , ,

Assistance à la Vie Autonome – Summit 2012 Bilbao

Pour la première fois, la AAL (AMBIENT Assisted Living – Assistance à la Vie Autonome), organisme leader en Europe en matière de développement de politiques et de marchés pour un vieillissement actif et en bonne santé, a organisé un congrès en Espagne. Le Palacio Euskalduna de Bilbao a été le théâtre de cette grande manifestation qui s’est tenue du 27 au 29 Juin et s’est penché sur la problématique : « Nouvelles stratégies pour couvrir les besoins sanitaires et sociaux grâce à des technologies effectives ».

Les conférenciers ont analysé tout particulièrement les divergences qui existent entre politiques publiques et développement de technologies, dans le but de promouvoir les initiatives d´investissement dans ce domaine et de générer la création de solutions AAL à grande échelle. Pour atteindre cet objectif, les barrières créées par le marché actuel qui paralyse une véritable émergence de ce secteur ont été passés au crible.

Le débat s’est ouvert sur les technologies et stratégie à mettre en place dans le but d´améliorer la vie et l´autonomie des seniors.

En attendant les conclusions de ces journées, et pour suivre toutes leurs actualités, voici les liens de leur page web (http://aalsummit2012.org), Facebook (http://www.facebook.com/AALSummit) et Twitter (@AALSummit2012).

Les nouveautés domovea

La nouvelle mouture Domovea apporte

  • une Compatibilité avec le TX100 V2.6.0

Cette nouvelle version de domovea est compatible avec la nouvelle version du configurateur TX100 USB V2.6.0.

  • Tableau de bord énergétique

L’utilisateur pourra suivre en temps réel et en cumulé sa consommation. Cet outil donne les moyens de connaître, de comprendre et d’agir sur la consommation électrique.

  • Pilotage depuis un Iphone ou un Ipad

En complément des écrans muraux tactiles, il est désormais possible de piloter depuis le domicile en Wifi ou à distance en 3G (via un accès sécurisé), l’intégralité de l’installation domovea tebis. L’application ne nécessite aucune configuration supplémentaire pour fonctionner. NB : pour fonctionner en 3G, l’accès distant doit avoir été déverrouillé par la clé d’accès à distance.

Disponible sur iPhoneDisponible sur iPad
Pour rappel, ce que permet domovea tebis:
  • Fonction visualisation vidéo
Vous pouvez définir une ou plusieurs caméras d’accueil. Une sonnerie à la porte déclenchera l’affichage des caméras concernées au premier plan et en plein écran. De nouveaux boutons de commandes permettront d’actionner la gâche ou le portail et d’allumer la lumière.
  • Contrôle en un coup d’oeil
L’écran d’accueil, généré automatiquement en fonction des équipements pris en charge, regroupe toutes les informations pour contrôler l’état du système domotique.
  • Personnalisation
Vous pouvez changer les fonds d’écran, affecter aux appareils les pictogrammes de votre choix, organiser vos agencements en suivant votre propre logique. L’interface domovea est entièrement personnalisable.
  • Accessible partout
Vous avez la possibilité de prendre le contrôle de votre installation à distance via le portail sécurisé www.domovea.com.  
Téléchargez la version d'évaluation du logiciel domovea V2

Côté coulisses

Domovea tebis est une suite de 3 logiciels pour la commande et la visualisation des installations domotiques KNX. Développé en collaboration avec Microsoft, il permet d’accéder à l’ensemble des fonctionnalités domotiques depuis les terminaux (pc, dalles tactiles, iPod, iPhone, iPad) de la maison.Typologies d’installation :
Installation multiposte avec serveur dédié
  • Design et ergonomie
Couleurs sombres pour plus de discrétion, transparences pour alléger l’interface et une petite touche 70’s avec l’horloge, le design de domovea est sobre et chic. L’ergonomie réussie permet d’identifier facilement les commandes et les informations sont parfaitement lisibles.
Pour achete ren ligne Domovea chez notre partenaire iDomotique , cliquer sur l’image
Categories: Domotique, Logiciel Tags: , ,

Comment choisir son switch ?

Afin d’équiper un bâtiment en réseau informatique, afin de faire transiter la Voix, la Données et l’Image (VDI), il faut penser à son architecture. L’approche pour habitat ou batiment de collectivité est bien entendu différente. Il parait évident que dans une maison, les besoins utilisateurs seront différents que pour un hôtel par exemple. Inutile de proposer des accès WiFi évolués. Par contre, un point à mettre en avant est le POE. Mais cela, nous le verrons plus loin en détail.

Je vais tout d’abord aborder l’aspect théorique. Il existe différents catégories et modèles de switch, répondants chacun à des besoins différents. Du mini switch pour un simple usage individuel, au switch manageable adaptés à des infrastructures serveurs complexes, une réponse matérielle s’offrira à vous !

Nous ferons abstraction des besoins spécifiques pour une entreprise avec un service informatique dédié.

Voici donc un tour d’horizon du jargon à utiliser.

Le switch qu’est-ce que c’est ?

un switch désigne un commutateur réseau, un équipement qui permet l’interconnexion d’entités réseau appartenant à un même réseau physique. Contrairement au concentrateur (ou hub), il fractionne le réseau en domaines de collision indépendants.

Routeur, Hub et switch : les différences ?

Beaucoup de gens font des confusions entre le hub, le switch et le routeur. Ils ont pourtant des fonctions bien différentes.

Clarifions cela ensemble :

Le switch

Le switch est équipé de composants lui permettant de répartir l’information de manière “intelligente”. Il ne renvoie l’information qu’aux utilisateurs prédéfinis. Cela à l’avantage de libérer de la bande passante et de rendre votre réseau plus performant.

Le routeur

Un routeur est un élément intermédiaire dans un réseau informatique assurant le routage des paquets. Son rôle est de faire transiter des paquets d’une interface réseau vers une autre au mieux, selon un ensemble de règles. Il y a habituellement confusion entre routeur et relais, car dans les réseaux Ethernet, les routeurs opèrent au niveau de la couche 3 de l’OSI.

Pour simplifier, le routeur, ou passerelle, est un switch qui bénéficie en plus d’une connexion Internet partageable entre différents ordinateurs. Vous pouvez ainsi partager un accès à Internet, et recevoir des données à partir du web.

Le hub

Le hub, appelé aussi concentrateur, est un appareil permettant d’interconnecter électriquement plusieurs appareils, typiquement des ordinateurs (connexions réseau Ethernet via hub Ethernet) ou encore des périphériques (hub USB, Firewire,…), mais aussi parfois un commutateur ou un routeur ;

Pour tenter de simplifier encore une fois, il reçoit les données par un de ses ports et les retransmet à l’ensemble des ordinateurs connectés.  Par contre il est incapable de filtrer les données et envoie tout ce qu’il reçoit sans distinction aucune. Le hub sert aussi d’amplificateur de signal permettant ainsi de rétablir le signal réseau lorsque ce dernier s’affaiblit.

Choisir votre switch ?

Question 1 – Combien de ports pour votre switch ?

Les switch peuvent contenir de 2 à 128 port. Le nombre de ports de votre switch dépend donc du nombre de machines qui y seront reliés. Un inventaire de votre parc informatique s’impose donc. Dans cet inventaire, n’oubliez-pas d’y faire figurer vos périphériques tels que l’imprimante ou le scanner réseau… Cependant, vous pouvez aussi combiner l’utilisation de vos switch et les utiliser les uns connectés aux autres.

Question 2 – Quelle doit être sa vitesse ?

La vitesse requise par votre switch dépendra de la typologie de votre réseau informatique. Les vitesses actuelles sont les suivantes : – L’Ethernet : c’est le protocole « de base » permettant de se connecter à Internet. Sa vitesse peut aller jusqu’à 10Mbit/s. – Le Fast Ethernet : évolution de l’ethernet, le fast ethernet permet des transferts de données allant jusqu’à 100 Mbits/s. – Le Gigabit Ethernet : le Gigabit permet lui un taux de transfert de 1000 Mégabits par seconde.

Pour résumer, les choix selon l’usage :

  • Usage internet / intranet, mail, conversation instantané : 10 Mbits
  • Transfert de fichier léger (1-100 Mo), streaming : 100 Mbits
  • Plusieurs PC et serveurs, transfert de fichier lourd :1 Gbits et plus

Question 3 – Comment gérer votre réseau avec votre switch ?

Pour administrer vos ordinateurs, il existe 2 types de switch : les switch non manageables et les switch manageables. Pour relier quelques ordinateurs entre eux, un switch non vite manageable suffira amplement. Passé 30 à 40 ordinateurs, la gestion « manuelle » peut vite devenir chronophage. L’administration par switch manageable se révèle alors indispensable. Vous pourrez surveiller votre réseau, effectuer des statistiques, mais aussi gérer les priorités au niveau trafic. Le Switch manageable est programmable à distance. Vous pourrez ainsi définir des autorisations ou des restrictions d’accès à des machines faisant partie d’un sous-réseau local ou VLAN (voir plus loin : technologie VLAN).

Question 4 – Quel format pour votre switch ?

Le format du switch dépend du nombre de ports dont le switch est équipé. Un switch peut faire une dizaine de centimètres voire moins : on parle alors de mini-switch. Les professionnels quant à eux préfèrent le format rackable. Si avez déjà une armoire pour serveurs racks et qu’il vous reste un emplacement libre, le switch rackable est fait pour vous. S’il vous ne disposez pas d’armoire il existe des switch plus « classiques », pouvant s’intégrer parfaitement dans le bureau de votre PME.

Connectiques switch et fonctions avancées

Le stack

Le stack est une connectique permettant à un ensemble de switchs interconnectés entre eux en « cascade » d’être reconnus comme une seule et même machine.

Le module SFP ou ports GBIC

Le module SFP ou GBIC est un module permettant de convertir le signal d’une fibre optique en un signal Ethernet gigabit. La fibre optique se généralisant dans les immeubles de bureau, cette conversion est de plus en plus utile. Autre aspect pratique : les ports GBIC sont « Hotplug » ou retirables « à chaud » : vous n’avez pas à arrêter le switch pour effectuer des opérations sur les modules.

Le POE, ou comment remplacer une prise de courant par une prise réseau !

Le POE ou Power Over Internet permet d’alimenter en courant un appareil électrique relié au switch par un câble réseau. Le POE utilise pour ce faire deux fils inexploités par le câble et y fait passer une tension de 48 V. Autre avantage de cette technologie, un seul onduleur situé à la source du POE suffira à protéger l’ensemble des appareils alimentés par cette source de courant.

Le VLAN : Virtual LAN

Le VLAN ou « réseau virtuel » est un ensemble de machines gérées de manière logique. Cette « logique » est définie par des critères administrateur (adresse IP, adresse MAC, ou autre protocole). L’administrateur peut autoriser ou restreindre la communication entre certains groupes d’utilisateurs connectés au même switch. La technologie VLAN permet ainsi d’accéder à un stade supérieur en terme de sécurité des données.

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Categories: Informatique, Matériel Tags:
  • Social Slider